Témoignages de personnes qui ont participé au Programme de stages du secondaire en santé pour les Autochtones

Au cours des années, le Programme de stages du secondaire en santé pour les Autochtones a initié des centaines d’élèves autochtones du secondaire à de nombreuses professions du domaine de la santé. Southern Health-Santé Sud ne doute aucunement que les outils, les compétences et connaissances acquises dans le cadre du Programme de stages préparent les élèves à paver la voie aux générations à venir.

Mais ne vous contentez pas de nous croire sur parole... Visionnez les témoignages éloquents de la vidéo dans laquelle de courageux Autochtones de la région parlent de leur réussite. Par exemple, tout comme d’autres Manitobaines et Manitobains, Kayla Tanner a suivi ce parcours en prévision de son avenir et a fait le choix de vie de devenir une professionnelle de la santé.

L’exemple de Whitney — Une occasion de redonner à la collectivité

photo de Whitney SoldierQuand Whitney Soldier a suivi le cours d’aide en soin de santé de cinq mois menant à l’obtention d’un certificat du Red River College de Winnipeg, elle avait un petit avantage. Madame Soldier avait participé au Programme de stages du secondaire en santé pour les Autochtones où elle avait eu l’occasion d’observer des infirmières et des aides en soins de santé, ce qui l’a familiarisée avec quelques termes médicaux.
« Certains des enseignements étaient comme une révision, parce qu’ils n’étaient pas nouveaux pour moi », dit-elle.

Le Programme de stages l’a non seulement aidée dans son cours postsecondaire, mais il l’a également préparée à entrer sur le marché du travail. Madame Soldier a commencé dans le secteur des soins à domicile, puis a travaillé au Pembina Manitou Health Centre pendant un an avant d’occuper un poste d’aide en soins de santé au Lorne Memorial Hospital, à Southern Health-Santé Sud. « J’aime bien mon poste actuel, parce que j’aime les gens avec qui je travaille, et c’est formidable de travailler dans une collectivité où on a grandi et où on connaît les gens », ajoute-t-elle. « La possibilité de redonner à la collectivité en travaillant à l’hôpital me fait sentir vraiment bien. »

Madame Soldier suit les traces de sa grand-mère et de sa mère. En effet elle fait partie de la troisième génération à embrasser la profession d’aide en soins de santé certifiée. Même si cela a sans nul doute influencé sa décision, elle dit que le programme de stage l’a aidée à se préparer pour sa carrière. « Le programme m’a donné l’occasion de voir en quoi consistait le travail en soins de santé » affirme-t-elle, ajoutant : « Cela m’a aidée à prendre beaucoup de maturité, et à acquérir plus de confiance en moi pour continuer d’étudier et pour entrer sur le marché du travail. ».

Clarisse Mousseau – Un modèle pour un grand nombre

photo de Clarisse Mousseau avec des collèguesClarisse Mousseau (au centre), élève de l’école secondaire Isaac Beaulieu Memorial School de la réserve Sandy Bay, a trouvé le Programne très utile, car elle y a acquis de l’expérience en travaillant au service d’archives médicales, comme adjointe administrative, puis comme jeune responsable au sein du Programme de stages du secondaire en santé pour les Autochtones. Clarisse : « Il n’y a pas tant de programmes à notre disposition qui renseignent les gens sur un domaine de travail, et je suis contente que Southern Health-Santé Sud ait organisé ce programme pour les jeunes élèves. Cela nous pousse dans une bonne direction, car la plupart d’entre nous ne savent pas encore ce que nous voulons faire ni même par où commencer. Ce serait formidable si ce programme devenait mondial et portait aussi sur d’autres secteurs professionnels! Tous pourraient avoir un meilleur avenir. »